Accueil » au jour qui passe, dire son fait » sur le bas côté une aire de quiétude (reprise)

sur le bas côté une aire de quiétude (reprise)

20/05/2022 Vallée française-Cévennes

Sur un bas-côté
entre asphalte et épineux
au singulier de mon langage
tu me reconnaitras
On s’y arrêtera

Ce fut trois points de suspension
congés posés par avance
Un droit respectable


Les mots sitôt prononcés
n’imprimaient ni mémoire
ni incitation à poursuivre

Est-ce ainsi quand inexorablement
s’efface l’existence


Tu m’interrogeras
Au travers des mailles
de l’intime de l’éclat
d’une lueur d’étoile
saurons-nous encore nous émerveiller

Au temps des silences
quand le château de sable s’enduit d’écume
de la sape
on observe l’œuvre
et par avance
on savoure la douceur du reflux

Le corps respire
et du vital garde le souffle infime
Quelque part l’âme s’égare
et du goût de l’enfance
l’âge pétrit la trame

Du précieux on distillera ce qu’on peut sauver
Tant de cailloux pointus sur le chemin
quand les oracles sont cul par-dessus tête
qu’il nous faudra croire pour respirer


Marche diras-tu
Marche petit homme
dans ce que ta pupille dicte
Elle viendra à nous l’aire de quiétude
et on s’y retrouvera

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s