Accueil » au jour qui passe, dire son fait » 27 mars 2020 toutes heures : contenir le paradoxe

27 mars 2020 toutes heures : contenir le paradoxe

A l’exceptionnel, chronique paradoxale donc.

S’isoler et perdre la sensation d’autres existences
Paradoxe que nos existences
Pour vivre
confiner notre attention au proche
durablement épurer le lien
estomper le distant
au risque d’en perdre l’empathie
tout collectif dissout

Un voyage en solitaire en quelque sorte
Que seront nous devenus à la fin du voyage ?

Il y a 7 ans, à l’issue d’un voyage de trois mois le long de l’océan, je réalisai un court opus intitulé « que serons nous devenus quand nous serons rentrés chez nous ? ». Avec un parfum d’évasion, il sonne étrangement ce jour.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s