Accueil » vidéos » pour que perdure le goût de l’épice

pour que perdure le goût de l’épice

14/09/22 le goût de l’épice

S’échappant des ventres opaques et rebondis
les chaînons fléchissant
Reste de leurs flancs une esquisse
versée sur l’Atlantique
au ressac se déposant
Entrailles du sol ici ressurgissant
chaos d’une ultime bataille
d’un sursaut des ténèbres
mis à nu

L’ Atlantique
Plus rien sinon
sur l’étendue de sable
l’humanité grouillante de langueur
ne retarde la rupture
ne s’oppose à l’issue

Un volte-face furtif tel un repentir
pour s’humecter un instant
du chemin parcouru
sa substance physique
vers ce qui déjà s’enfouit
et qu’on voudrait hurler
pour que perdure le goût de l’épice
pour que perdure le goût de l’épique

L’Océan mirage de nouveau
à peine de la promenade
en habits d’Océan
Toute sorte de bleus inertes

Dans la dentelle des sentiments
pourrons-nous épeler la fierté
sans faire résonner les cuivres
et de toute subtilité
anéantir l’âme

Gestes accomplis d’une chevauchée
que les lois de la Providence autorisent
Dans le grand charivari
des ombres et des lumières
quelles paroles quelle importance

Qu’en écrire
quand pudeur et vanité
tressent de concert des mots arc-boutant
Dans l’intimité de sourires entendus
déposer aux marées
contenu et charge d’un trésor impalpable
vaporiser les essences de toute félicité
savourer
trinquer
et vider d’un bon cru une bouteille entière

Puis interroger
de la piste
ce qu’il convient de vivre
ensuite

Le voyage continue, toujours en vélo camping.
Se remettre un peu des efforts pyrénéens et rouler vers le nord, à l’écart des incendies, en direction de la Dordogne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s