Accueil » au jour qui passe, dire son fait » sur des traverses jusque là ignorées

sur des traverses jusque là ignorées

01/08/2022 grands glaciers de Vanoise

Voici ce qui est et ne sera plus
Voici ce qui résiste à l’effacement
quand de ce qui fut
subsiste la roche pétrifiée lissée

Voici l’insensée saison
toute de confusion
de rousseur et d’éclatant mêlés

De constance ton cheminement
répète d’anciens passages
Explorateur de terres mille fois explorées
de tes répétitions tu t’écartes alors
laissant aux masses minérales
le soin de t’accoucher un peu plus chaque jour
sur des traverses jusque là ignorées

Sur la terre desséchée
ta trace nette imprimée
puis un jour son effacement

Tu ne puises plus dans la suffocation
la reconnaissance des lieux et de toi-même
De concert la lassitude des cimes
et l’usure des glaces
t’étreignent
S’installe le temps du recueillement
et de la discrétion

4 réflexions sur “sur des traverses jusque là ignorées

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s