au possible, où irons-nous (2)/reprise à l’identique

janv 22/ hibernation

Je sais la confusion des signes
quand la pensée s’enivre
et qu’au toucher des murs
il me faut retourner
Retrouver cette partition
que d’instinct j’écrivis à la volée
De nouveau déchiffrer la fugue
et de fébrilité sonder l’obscurité

Lire la suite