Accueil » au jour qui passe, dire son fait » au dévers d’une saison, nous avançons ainsi, titubant

au dévers d’une saison, nous avançons ainsi, titubant

24/12/21 augure du chaos

D’un mirage qui emballe l’émoi
l’oranger aux volutes
se décline
caressant l’échine et l’élancé
toutes blancheurs dans l’ombre se confondant
Nous en reviendrons crédules
repus et satisfaits
Passé l’aube
sur la veine du chataigner
le plat de nos paumes offert abandonné
et aux hauteurs l’éperdu d’un regard

Et brutalement
nous en retournerons au gras du sol
Résidus et humeurs
sous la pâleur enfouis
aux excès ressurgis
Tendre du sienne qu’au cœur de la nuit
l’onde surprend et étale sans grâce
Et partout cette douceur hier déposée
qui sous la vigueur des flots
s’emporte et en chemin
disloque toute matière

Cette pente
qui tendue vers la hauteur
de folles tiges
de fleurs en désordre
ondoie aux jours cléments
allant au pied des hêtraies
frôler les après-midis d’été
d’un souffle de félicité

Cette pente
aux hivers sans loi
sans retenue
berceau des fureurs célestes

Que savons-nous des désordres à venir
Au fil qu’on croyait tenu
s’invitent d’inopportunes et fréquentes visites
et le chaos soudain

Nos mains quittant le confort du bois
d’impuissance
sur nos yeux déposées
Au devers d’une saison
nous avançons ainsi
titubant

24/12/21 derniers éclats avant les chutes

Ce texte fait suite aux fortes intempéries qui ont causé des dégâts dans de nombreux endroits dans les massifs de Chartreuse et de Belledonne. La neige de décembre en abondance, balayée par des trombes d’eaux, est chez nous ce qu’on redoute le plus.

4 réflexions sur “au dévers d’une saison, nous avançons ainsi, titubant

  1. Que savons-nous des désordres à venir
    Au fil qu’on croyait tenu
    s’invitent d’opportunes et fréquentes visites
    et le chaos soudain

    … oui car, comme disait Nietzsche, « Il faut porter encore en soi un chaos pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante ».
    Et c’est ainsi, en dansant, en écrivant, que l’on atteint, que l’on arrive à l’autre. Merci pour tes « ponts » qui nous y aident si bien, Jean-Marc!✨❣️

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s