ouest 3

17/09/21 Quiberon

Des soubresauts
d’une humeur altérée
tu entretiens la lande
et tu en oublierais de déposer au temps
la douce vibration
que t’offrent les pierres dressées

Doit-on toujours
aux chemins de traverse
de l’accessoire
encombrer son esprit
Penses-tu qu’une liberté
qu’on s’autorise
toujours se revendique

Il est des injonctions
qu’on peine à essuyer
tant d’intime mis à mal

Des paradoxes qu’on intime
les embrouilles de l’intimité

Le ciel s’enroule sur lui-même
La nuée en son sein
attendant qu’à bon port
tu déposes ton bagage

Anneaux scellés de longue date
qui en bord de jetée
guettent les équipages
saluez de ma part
ceux qui vers l’ouest
du jour
prolongent la clarté

Sur les chemins de traverses
de divagations en divagations
je poursuis l’objet de ma sérénité

Arrivera t-il l’instant de la rencontre

4 réflexions sur “ouest 3

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s