Accueil » au jour qui passe, dire son fait » Quête (reprise 2018)

Quête (reprise 2018)

Aout 2020 / Mer de Norvège

Tirez
Archanges délicieux
les filaments du sens
Ne démêlez de l’essentiel
qu’une mélopée sans heurts
que je m’égare
au discret du paletot

Pour l’heure ne me recherchez
aucune cause qui ne vaille
ni nouvelles de la terre
Épargnez mon langage
Épouillez mon bonnet
et gardez les frontières
du songe qui m’assaille
Je sommeille à la brune
happant les essences tardives

Je perdure
Ainsi l’épouvantail
effraie les moineaux
de sa gouaille sans le sou
entretient la musique
ses fugues en sourdine
Et les notes se faufilent
(Toujours les interstices)
se frayant
en une  minutieuse gestuelle
un passage
à l’étroit des secondes

J’en appelle au pesant
de m’épargner encore
Et laisser
le dérisoire des mots
dérouler son chevet
telle une hospitalière bordure

2 réflexions sur “Quête (reprise 2018)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s