chercher refuge

18/08/2021 Le bout du monde est à ma porte / Croix de Belledonne


Des ondes
transperçant la cuirasse
rendant intimes les mots
percutant toute certitude
j’énonçais les verdicts


Qui suis-je pour parler ainsi


Et me voici qui par la force des choses
avance piétinant mes imprécations
Et ainsi je vais
la tête à l’envers
tel l’enivré
qui bafouille ses vérités
Et ainsi je vais contraint
prenant mon tour dans la colonne

Lire la suite

sur le bas-côté, une aire de quiétude

juin 2018 / vers la pointe du Minard

Je voyais les humains aux yeux écarquillés
et le voile qui efface les bonheurs
Une course désespérée
et la branche du nid
qu’on tronçonne sans vergogne

Inaudibles les mots
Tus les mots

Sur un bas-côté
entre asphalte et épineux
elle viendra à nous
l’aire de quiétude
et on s’y retrouvera

Tu plisseras les yeux
aucun soleil pourtant
et au singulier de mon langage
tu me reconnaitras

Lire la suite

cendrées

mars 2020 / bois

La terre de cendres se couvrait
Habits de colère anthracite
où au désastre l’étincelle suffit

Et eux fouillaient cette noirceur
quêtant quelque résidu
quêtant leur mémoire
dans les signes de suie
sur leur visage tracé

Quel sol fouler à présent
cendrées où la piste se brouille
quand  fond sur nous l’horloge
quand aux augures qu’on énonça
on couvre la raison
d’un voile de faux fuyants

Lire la suite

temps mort

fin juillet 2021 / évaporation

Et je prononcerai
au seuil de notre porte
l’instant de répit
et la temporaire absence

Viennent les temps qu’on dit morts
et qui pourtant
annoncent renaissance
La terre qu’on laisse reposer
quand au profond
se gorgent les racines
quand à l’air
libres s’épanouissent les promis

Lire la suite