Accueil » mais encore » Les mots vagabonds (4)

Les mots vagabonds (4)

Il s’en faudrait de peu que
dans l’œil qui si souvent fixe la fenêtre
s’égare le langage
L’œil dans sa solitude
peine par-delà le verre
se dépose sur quelques pâquerettes
l’hirsute d’une herbe qui tarde
L’œil qui fixe la fenêtre
quête dans le vague
les primes brises du premier souffle
et l’élan des mots vagabonds

A prendre habitude
A tourner une à une les serrures dans le vide
on rétrécit les lignes d’horizon
Viennent alors les muses atrophiées
égrenant les miettes
d’un vocabulaire ménager
d’une partition sans sel
l’engourdissement d’une paresse
une résignation

avril 2020 / confinement J14

Au bout du compte de cet œil déposé
juste la pâleur d’une réverbération
Narcisse entraperçu
et du goût des autres
l’inexorable d’une perte

Je quitte le poste de guet
Au jardin rien n’annonce
le vol stationnaire des abeilles
Je veille les fleurs sur les cerisiers
leur peine à s’épanouir
J’attends la chaleur de la terre
pour les premiers semis

D’un avril qui précéda
celui de deux mille vingt
quand débutait cette chose que la poésie bégaie
d’une naïveté des mots emplis d’emphase
écrits sur le vif d’une sidération
Les futaies aspiraient à l’émancipation
et refusant le change
les mains s’enfonçaient davantage
au secret des poches qu’on croyait vides
y puisant moult trésors à l’insignifiance trompeuse
les partageant sans compter
C’était un printemps empli d’utopies
de celles qu’on nourrit quand la bêtise d’une civilisation
conduit à l’abattoir


En avril deux mille vingt et un
les naïfs sommeillent
doutent
se murent dans le silence
s’indignent
au choix

En eux des saltimbanques
le souffle court du manque d’exercice
la raison qui vacille
la rigidité des gestes
Si longtemps absentée cette mise en abîme
quand corps et paroles s’exposent
la chaleur des yeux
l’étreinte des âmes
Subsiste un filet d’illusion
une flamme qu’on entretient

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s