Accueil » au jour qui passe, dire son fait » l’envers d’une saison

l’envers d’une saison

Rien du jour ne prédispose à
D’une existence à venir
d’une autre à s’en aller
aucun son ne joue juste

Et puis au bout du compte
cette autre chose que je n’attendais plus
(durée 1mn35)

Cliquer sur Viméo pour ouvrir en grand format

Production de fin du jour, de la matière première à la finalisation.
Dans le titre, au passage et en extrème modestie, un clin d’œil à Arthur Rimbaud

3 réflexions sur “l’envers d’une saison

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s